Droits & Démarches

Les demandes de passeports et de cartes d’identité se font uniquement sur rendez-vous, à prendre en ligne www.latourdupin.fr > démarches administratives > pièces d’identité > RDV360.

Il convient ensuite de se rendre sur www.ants.gouv.fr pour effectuer votre pré-demande.

Concernant les pièces à fournir (originaux et photocopies), voici le lien :

PIECE A FOURNIR PASSEPORTS ET CNI – RECTO-VERSO

Si vous n’avez pas accès à une connexion Internet, nous vous invitons à vous renseigner auprès d’un réseau France services (VDD de Pont-de-Beauvoisin au 04 76 32 71 99 et La Tour du Pin au 04 74 97 05 79 ou par mail franceservices@valsdudauphine.fr).

Depuis août 2021, les cartes d’identité sont au format carte bancaire.

Question-réponse

Qui peut effectuer un vaccin ?

Vérifié le 30 novembre 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Les médecins, les sages-femmes, les infirmiers ou infirmières, les pharmaciens et certains centres médicaux peuvent effectuer des vaccinations, dans le respect du calendrier des vaccinations et dans le cadre de l'exercice de leurs compétences.

Les médecins sont habilités à pratiquer tous les actes de diagnostic, de prévention et de traitement, dont les vaccinations.

Où s’adresser ?

Vaccination des femmes

Dans le cadre de l'exercice de leurs compétences, les sages-femmes sont autorisées à pratiquer chez les femmes les vaccinations suivantes :

  • Rubéole, rougeole et oreillons
  • Tétanos
  • Diphtérie
  • Poliomyélite
  • Coqueluche
  • Hépatite B
  • Grippe
  • Papillomavirus humain
  • Méningocoque C
  • Varicelle.

Vaccination des nouveaux-nés

Dans le cadre de l'exercice de leurs compétences, les sages-femmes sont autorisées à pratiquer chez les nouveaux-nés les vaccinations suivantes :

  • BCG
  • Hépatite B en association avec des immunoglobulines spécifiques anti-HBs chez le nouveau-né de mère porteuse de l'antigène HBs
  • Hépatite B des nouveaux-nés à Mayotte et en Guyane, selon le calendrier vaccinal en vigueur dans ces collectivités.

Vaccination des personnes de l'entourage de l'enfant ou de la femme enceinte

Dans le cadre de l'exercice de leurs compétences, les sages-femmes sont autorisées à pratiquer auprès des personnes de l'entourage de l'enfant ou de la femme enceinte les vaccinations suivantes :

  • Rougeole et oreillons,
  • Tétanos
  • Diphtérie
  • Poliomyélite
  • Coqueluche
  • Hépatite B
  • Grippe
  • Infections invasives à méningocoque C
  • Infections invasives à Haemophilus Influenzae de type B.

Dans le cadre de l'exercice de leurs compétences :

  • Les infirmiers ou infirmières sont autorisés à pratiquer certaines vaccinations sur prescription médicale.
  • Ils sont autorisés à pratiquer l'injection du vaccin antigrippal auprès de personnes majeures non ciblées par les recommandations vaccinales et ne présentant pas certaines allergies.
  • Ils sont également autorisés à pratiquer les scarifications et injections destinées aux vaccinations ou aux tests tuberculiniques.

Les pharmaciens sont habilités à pratiquer l'injection du vaccin anti-grippal.

Lors de l'entretien pré-vaccinal, si le pharmacien identifie la personne comme présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l'ovalbumine ou à une vaccination antérieure, il ne peut pas la vacciner. Il doit lui dire de consulter son médecin traitant.

Le pharmacien doit inscrire la vaccination dans le carnet de santé, de vaccination ou le dossier médical partagé de la personne vaccinée.

D'autres acteurs de santé peuvent - sous conditions - injecter le vaccin contre la grippe. Par exemple :

  • Préparateurs en pharmacie
  • Pharmaciens d'officine
  • Pharmaciens des pharmacies mutualistes
  • Certains étudiants de 2e cycle et de 3e cycle court de pharmacie

Les centres de PMI sont ouverts à tous et gratuits et peuvent pratiquer toutes les vaccinations. Les professionnels habilités sont présents dans ces établissements (médecins, sages-femmes et infirmiers ou infirmières).

Certaines vaccinations (grippe, tétanos et d'autres suivant les risques biologiques encourus ...) peuvent être réalisées par le médecin du travail (ou l'infirmière sur prescription médicale) dans le cadre de la prévention et de la préservation de la santé au travail.